FEEL GOOD
2021 : 5 bonnes nouvelles pour les séniors
Parce qu'il ne faut pas toujours voir le verre à moitié vide, prenons l'année 2021 du bon pieds avec une sélection de bonnes nouvelles pour les séniors ! De plus, pour vous donner de l'inspiration, nous vous proposons désormais des tableaux sur Pinterest dont un dédié uniquement aux séniors au TOP. Inspirant et réconfortant.
Les séniors au TOP sur Pinterest

Après une année 2020 plutôt compliquée pour beaucoup d’entre nous, il peut être un peu difficile de voir du positif pour la suite.  Et pourtant ! 2021 nous réserve de belles surprises, et surtout concernant nos aînés. Alors pour se remonter un peu le moral et faire le plein de bonnes énergies, voici 5 bonnes nouvelles pour les séniors en 2021 !

1/ La prise en charge à 100% des audioprothèses

Selon le cabinet du ministre de la Santé, sur 6 millions de personnes souffrant de problèmes d’audition, seulement 35% d’entre elles bénéficient d’appareils adaptés à leur problème. En 2018, la réforme du reste à charge zéro avait été lancée dans le but d’améliorer l’accès aux soins de qualité à tous les français et par conséquent de réduire les inégalités face à la santé. Cette réforme a déjà agi dans le domaine dentaire en ayant permis un remboursement à 100% des prothèses dentaires amovibles ainsi qu’en matière d’optique avec un accès à une large gamme de lunettes (montures et verres) sans reste à charge.

Et en 2021, c’est au domaine de l’auditif que s’est attaquée cette réforme ! depuis le 1er janvier dernier, les prothèses auditives sont elles aussi totalement remboursées. En sachant qu’un appareil auditif pouvait coûter en moyenne 1500€ pour une oreille, il s’agit là d’une très bonne nouvelle pour les personnes concernées !

Attention cependant, il est nécessaire de savoir que les aides auditives sont divisées en deux catégories : la catégorie 1 et la catégorie 2. Ce remboursement total par la sécurité sociale concerne uniquement les appareils de catégorie 1, c’est-à-dire ceux à moins de 950€. Pour les appareils de catégorie 2 dont le prix est libre et donc variable, ce remboursement va de 400€ à 1700€.

Cette distinction entre les deux catégories ne signifie pourtant pas que la catégorie 1 regroupe les appareils bas de gamme. En effet, ils sont soumis à des normes techniques strictes : avoir douze canaux de réglage, une amplification sonore supérieure à 30 décibels ainsi que diverses options etc.

2/ La prise en charge à 100% des prothèses dentaires amovibles

Comme pour les appareils auditifs, en 2021 la réforme du reste à charge zéro fait du bien au moral des séniors en offrant un remboursement total des prothèses dentaires amovibles ! Autrement dit, depuis le 1er janvier, les dentiers sont entièrement pris en charge par l’assurance maladie et la complémentaire santé.

Mais attention encore, ce remboursement est valable sous certaines conditions. En effet, il va s’appuyer sur le type de prothèse nécessaire, sur les matériaux de celle-ci et sur la localisation de la dent concernée. Pour faire simple, sont remboursés entièrement les couronnes métalliques et ce peu importe l’emplacement de la dent, la couronne en zircone ou céramique polycristalline seulement pour les deuxièmes prémolaires et la couronne en céramique pour les incisives, canines et premières prémolaires.

Au vu de ces indications, on peut constater qu’il s’agit d’un remboursement d’un point de vue esthétique. Les dents les plus visibles pourront avoir une allure naturelle et bénéficier du remboursement total, tandis que les dents que l’on ne voit pas directement seront remboursables si elles sont en métal. Par conséquent, si vous souhaitez une prothèse entièrement en céramique, le prix restera libre et le remboursement ne sera pas total.

3/ La simplification des services de retraite en ligne

Après le domaine de la santé, voici une bonne nouvelle côté retraite puisqu’une évolution du portail info-retraite va avoir lieu en 2021 ! Il va maintenant être possible de faire une simulation et une estimation de votre future retraite en fonction de votre âge de départ et également de vérifier votre carrière. Grâce au service « Voir ma carrière » vous pourrez facilement accéder au décompte de vos droits, de plus, à partir de l’été, afin de faciliter les manipulations de vos documents et justificatifs, votre carrière sera présentée sous forme chronologique et vous serez informés s’il manque des éléments à celle-ci.

Autrement, c’est le service de demande de pension de réversion qui va lui aussi changer cette année. Ce service destiné aux veufs/veuves va évoluer puisqu’en mars, les informations de ressources vont être pré-remplies et cela dues à l’échange d’informations entre les différents régimes de retraite et les services fiscaux. De plus, pour le calcul de votre niveau de CSG ou de CRDS et avec votre accord, le GIP pourra s’en charger en récupérant vos informations fiscales. De ce fait, vous n’aurez aucun document fiscal à scanner.

4/ Un CDI pour les 57 ans et plus

Bonne nouvelle côté emploi, le 30 novembre dernier la loi concernant le renforcement de l’inclusion dans l’emploi par l’activité économique a été adoptée par l’Assemblée nationale. Le point positif de cette loi est que son article 2 prévoit la création d’un CDI dédié aux personnes de 57 ans et plus, dans le but de lutter contre le chômage chez les seniors. En effet, selon l’INSEE, en 10 ans, le taux de chômage chez les seniors a beaucoup augmenté (4,3% en 2007 comparé à 6,5% en 2018). Même s’il ne s’agit pas de la part de la population la plus touchée par le chômage, il reste très compliqué pour les seniors de retrouver du travail, et encore plus avec la crise sanitaire. De plus, les services proposant des annonces d’emplois pour les séniors sont encore trop rares.

Ce type de CDI proposé par la loi, vise à permettre aux seniors de construire avec leur employeur un parcours professionnel et ce jusqu’à leur retraite. Cela va concerner les SIAE (structures d’insertion par l’activité économique), donc principalement les entreprises d’insertion, les entreprises de travail temporaire d’insertion, les associations intermédiaires et les ateliers et chantiers d’insertion qui pourront alors recruter des seniors de 57 ans et plus qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles. Pour le moment, toutes les modalités concernant ce CDI ne sont pas connues et doivent être définies par un décret.

5/ La simplification de la demande d’allocation personnalisée d’autonomie

Toujours dans le but de simplifier la vie des seniors et du plus grand nombre, il sera bientôt possible de demander l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) directement en ligne. Cette simplification concerne et concernera également d’autres aides comme le départ en retraite ou la pension de réversion.

En cette période de crise il peut vite devenir compliqué d’avoir un rendez-vous ou même de se déplacer aux guichets des services publics, surtout pour les plus âgés. Ce changement a donc pour but de promouvoir le « bien vieillir à la maison » et ainsi de simplifier la vie des seniors. Ils pourront alors réaliser toutes les démarches nécessaires à ces demandes directement sur internet et les pièces justificatives pourront être scannées.

Depuis septembre dernier, ce dispositif a déjà été testé dans 5 départements en France : l’Allier, la Savoie, Mayenne, Paris et le Val-de-Marne et devrait être généralisé sur tout le territoire en septembre 2021.

Vous voyez une autre bonne nouvelle à ajouter ?
N’hésitez pas à la partager dans les commentaires de cet article !

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager autour de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *