Site icon ZeeBox

Les villages retraites : une nouvelle tendance ?

villages-retraite
BIEN VIEILLIR
Les villages retraites : une nouvelle tendance ?
Depuis quelques années, on a vu l’apparition de nombreux villages retraites. De quoi s’agit-il vraiment ?
Dossier : les retraites dans le monde

Selon l’Insee, en 2070, la France devrait compter 22 millions de personnes de plus de 65 ans. De ce fait, le vieillissement de la population devient un enjeu de taille. Il est devenu nécessaire de repenser au bien vieillir des seniors.

Le premier défi concerne l’offre de logements alternatifs qui doit répondre au mode de vie des seniors et donc s’adapter à leur vieillissement. Depuis quelques années, on a vu l’apparition de nombreux villages retraites en France et dans le monde. Mais de quoi s’agit-il vraiment ?

Un phénomène en pleine expansion

Les villages retraites est un concept importé des Etats-Unis. Il ne s’agit pas d’un EPHAD qui lui est une résidence médicalisée qui accueillent des personnes âgées présentant une dépendance.

Bien qu’il se rapproche du concept de la résidence de service, les villages seniors s’adressent plutôt aux jeunes retraités tandis que dans les résidences de services, les seniors sont légèrement plus âgés. Les villages retraites proposent aux personnes âgées de 60 ans ou plus (autonomes, valides ou semi-valides) des petites maisons individuelles. Elles sont constituées d’une ou deux chambres, d’une cuisine, d’un salon et d’une salle de bain.

Grâce à la domotique, elles sont souvent spécifiquement adaptées pour les seniors (barre de maintien, bouton d’appel, accessibilité pour les fauteuils…). Ils ont aussi la possibilité de posséder une terrasse ou un jardin privatif. Les seniors peuvent louer la maison vide ou meublée, ils ont donc la possibilité de la décorer selon leurs goûts. Les maisons sont toutes de plain-pied afin de favoriser leur autonomie. Ce concept est le parfait mélange entre l’hôtel, la résidence de service et l’EPHAD.

Un concept qui s’implante de plus en plus en France. Par exemple, en juillet 2018, le département de Côte d’Or a ouvert son premier village senior Alice et Victor qui compte 21 maisons allant de 40 à 63 m². De son côté, le département de la Loire accueillait le village Seniorland à Montverdun. Un village de 40 logements adaptés de 40m². Le village pionnier étant Luçay-le-Mâle, un petit village de 400 habitants dans l’Indre.

Autonomie et indépendance

Le maître-mot de ce concept est avant tout l’indépendance. Le but de ces villages retraites c’est avant tout de permettre aux seniors d’avoir une plus grande liberté. En effet, les maisons de retraites accueillent souvent des personnes très âgées et dépendantes. Seulement certains séniors sont encore autonomes et ne se sentent pas à leur place là-bas. Ces villages retraites leur offrent un cadre de vie plus adapté et exhaussent leur souhait de vieillir chez eux. Contrairement aux résidences de services, les villages se trouvent souvent dans des environnements calmes et verdoyants telle que la campagne. C’est un véritable havre de paix.

Un concept qui permet aussi de sauver des petits villages de campagne dont les habitants sont partis travailler en ville et dont la population ne se renouvelle plus. Certains groupes de séniors se lancent alors dans un projet commun pour redonner vie à des villages un peu fantômes. C’est le cas d’une bande d’amis en Espagne qui a racheté tout un village abandonné depuis plus de 50 ans pour la modeste somme de 140 000 euros ! 

Louer un logement dans un village sénior revient souvent moins chère que d’opter pour une maison de retraite ou un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD). Selon le type de logement, le prix de la location varie entre 500 et 2000€ par mois. Les tarifs peuvent varier selon les résidences. 

Favorise le lien social

Les maisons se situent dans des lotissements ce qui permet aux seniors de conserver une vie sociale et communautaire très active. En effet, même si les maisons sont individuelles, les seniors sont libres de se retrouver au restaurant ou alors s’inviter mutuellement dans leur maison.

De plus, de nombreuses activités sont proposées aux personnes âgées ce qui permet de renforcer les liens sociaux entre les seniors (animations sportives, artistiques et culturelles). Ces moments sont indispensables aux seniors qui peuvent se sentir seuls. Ils retrouvent de la motivation pour rencontrer des gens, faire du sport, rire, partager. A noter toutefois que certaines animations peuvent représenter un coût supplémentaire. Ils peuvent bouger comme bon leur semble, inviter qui ils veulent, partir en vacances. Les villages retraites sont donc un excellent moyen pour les jeunes retraités de conserver une vie sociale ainsi que leur liberté.

La sécurité et la communication

La différence avec un EPHAD, c’est que le village sénior n’est pas un établissement médicalisé. Cependant, la plupart des projets de villages retraites voient le jour sur le fonctionnement des résidences services. Des dispositifs de téléassistance et de domotique sont généralement proposés afin de veiller au bien être des seniors 24h/24 et 7j/7. De plus, les résidents peuvent faire appel à des professionnels de santé extérieurs (infirmiers, auxiliaires de vie, aides-soignants…).

Afin de renforcer la sécurité, les promoteurs des ces nouveaux modèles de maisons de retraites, peuvent opter pour des services connectés. ZeeBox offre la possibilité aux séniors de communiquer plus simplement avec leur famille, mais nous permettons aussi la connection d’appareils de santé ou de la domotique. Tous ces services sont directement disponibles et liés à son écran de télévision. Le village senior peut également utiliser les boitiers afin de prévenir les résidents sur les événements prévus dans le village.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager autour de vous !
Aller à la barre d’outils