ZeeBox-residence-autonomie

Logements : focus sur les résidences autonomie

Nous vous avons déjà présenté un grand nombre de solutions de logements pour les seniors disponibles de nos jours.  Aujourd’hui, nous continuons ce travail de présentation en vous proposant un focus sur les “Résidences autonomie”. Par le passé connue sous le nom de “Foyer logement”, nous allons voir ensemble en quoi consiste une résidence autonomie et ce qu’elle apporte aux personnes âgées.

Définition

Les résidences autonomie sont conçues pour accueillir dans un logement des personnes âgées majoritairement autonomes qui ne peuvent plus ou n’ont plus l’envie de vivre chez elles (à cause d’une baisse de revenus, de difficultés d’accès aux commerces, d’un sentiment d’isolement…).

Les résidences autonomies, c’est pour qui ?

Comme cité précédemment, les résidences autonomies sont censée accueillir les personnes âgées, autonomes, et ne souhaitant ne plus vivre chez elles à causes de problèmes personnels. Ces raisons sont diverses et variées : isolement social, peur des intrusions, difficultés avec une maison à étages ou encore problème d’argent.

D’accord, mais elles servent à quoi ces résidences ? Ces résidences vont permettre aux personnes âgées de continuer de vivre de manière autonome dans un environnement plus sécurisé, mais aussi d’avoir la possibilité d’utiliser des services collectifs et avoir un loyer modéré.

En principe, ces résidences ne doivent pas assister à 100% les principal concernés. Par exemple, les personnes avec des soins médicaux importants ou ceux qui ont besoin d’une assistance importante dans les actes de la vie quotidienne ne sont pas censé être dans ces résidences.

Si nécessité de soigner ou d’être assister il y’a, les intervenants et le personnel soignant viendront de l’extérieur mais dans la plupart des cas, il existe tout de même des infirmiers ou des aides-soignants sur place.

Quels sont les critères pour y rentrer ?

Les critères d’admission pour permettre d’intégrer une résidence autonomie sont les suivantes :

  • Avoir plus de 60 ans.
  • Avoir une perte d’autonomie évaluée à GIR 5 ou 6 (il est tout de même possible d’être intégré en étant évalué GIR 4 mais sous réserve d’une convention signé par un EPHAD mais aussi par un SSIAD ou SPASAD.

Pour en savoir plus sur le GIR et la manière dont il est calculé, nous vous invitons à lire cet article : “Qu’est ce que le GIR et comment il est calculé ?”

Comment fonctionnent ces résidences ?

Ces résidences autonomie sont majoritairement composées d’appartements, et d’espace communs qui sont partagés avec tous les résidents, ces espaces communs sont généralement des petits restaurants, des salles ou des animations sont présentes etc…

Pour les appartements, ils peuvent en proposer plusieurs :

  • Des studios
  • Des appartements 2 places
  • Des appartements F3, qui sont plus rares

D’ailleurs le 27 Mais 2016, la loi pour l’adaptation de la société au vieillissement va permettre de mettre en place une liste de prestations minimales qui seront obligatoirement délivrées aux personnes qui vivent dans les résidences autonomie :

  • La gestion administrative de l’ensemble du séjour des résidents
  • La mise à disposition et l’entretien des espaces collectifs des sites
  • Accès aux animations et aux activités qui sont organisées à l’intérieur de l’établissement, mais aussi pour les évènements extérieurs.
  • L’accès à internet
  • Accès à un service de restauration
  • Accès à un service de blanchisserie
  • Possibilité d’installer le téléphone et la télévision

Quel est le coût ?

Les résidence autonomie sont à la base des logements foyers, cependant, l’état leurs a donné une seconde fonction qui est à vocation sociale. Le coût des loyers est donc modéré.

Généralement, un contrat de séjour en résidence service à la location en France vous coûtera entre 450 et 1 000 € par mois. Des charges locatives peuvent également s’appliquer au montant du loyer selon les services choisis. Comme on peut le découvrir sur le site de la CNSA, le prix moyen d’un appartement avec kitchenette tourne autour de 688€.

Les quittances sont décomposés en différentes parties :

  • Les charges locatives
  • Le loyer
  • Les frais qui sont liés aux prestations
  • Les frais liés aux prestation facultatives

Une opportunité pour nos aînés et les métiers du care 

Il existe plusieurs aides publiques qui peuvent aider ceux dans le besoin.

Les résidents peuvent bénéficier de :

  • L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) à domicile,
  • Les aides aux logements
  • L’ASH (aide sociale à l’hébergement) si la résidence est capable de recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale à l’hébergement.

Cependant, ces aides dépendent de deux critères :

  • Le niveau de perte d’autonomie pour l’APA
  • Des ressources pour l’APA, l’aide au logement et l’ASH

À noter que ces aides peuvent se cumuler.

Ou trouver une résidence autonomie ?

Les personnes qui remplissent les conditions mentionnées précédemment peuvent trouver une résidence autonomie qui leurs ouvrira leurs portes partout en France.

Vous pouvez retrouver sur le site du Gouvernement toutes les localités : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/annuaire-residences-autonomie

En savoir plus sur la solution ZeeBox

Vous aimeriez obtenir plus de précisions sur le fonctionnement de notre service ?
Vous souhaitez obtenir un rendez-vous téléphonique pour étudier le déploiement de notre solution dans votre établissement ?
Vous voudriez avoir une démonstration de notre solution ?

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager autour de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *