SOLIDARITE
Mobilisation nationale autour du Service Civique Solidarité Senior
Pour faire face aux nombreuses demandes de jeunes et à une situation particulière, le gouvernement lance 10 000 missions de Service Civique pour accompagner 300 000 personnes isolées.
En savoir plus sur le dispositif

Vous connaissez probablement  le service civique :  un dispositif permettant aux jeunes entre 16 et 25 ans d’effectuer des missions d’intérêt général au sein d’entreprises ou d’associations pendant une durée de 6 à 12 mois et à hauteur de 24 heures par semaine minimum.  Mais saviez-vous qu’un Service civique « Solidarité senior » a été mis en place le 3 mars dernier ?

Pour en apprendre davantage, nous allons vous emmener avec nous à la découverte de ce tout nouveau dispositif.

Le Service civique « Solidarité senior » : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, le service civique est un dispositif  imaginer et mis en place pour encourager les jeunes à s’engager en tant que citoyen. Il a été lancé par Martin Hirsch en 2010. Il a pour objectif de renforcer la cohésion nationale et de favoriser la mixité sociale.

Le Service civique offre la possibilité aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager pour une durée de 6 à 12 mois dans une mission d’intérêt général.

Neuf secteurs d’activités, qualifiés comme « prioritaires pour la Nation »,  peuvent proposer des missions de Service civique :

  • Education
  • Solidarité
  • Santé
  • Culture et loisirs
  • Environnement
  • Développement international et humanitaire
  • Mémoire et citoyenneté
  • Sports
  • Intervention d’urgence en cas de crise

Comme son nom l’indique, le Service civique « Solidarité senior » est tout simplement un service civique créé dans le but de lutter contre l’isolement des personnes âgées, permettre de renforcer les liens intergénérationnels et créer des vocations dans le domaine du service d’aide à la personne auprès des jeunes.

En effet, selon une étude de l’institut CSA, plus de 900 000 personnes âgées souffrent de solitude en France, ce qui est de nos jours un véritable problème de société.

Les jeunes concernés sont donc mobilisés au domicile des personnes âgées et dans des structures d’accueil afin de donner de leur temps à nos aînés. Comme pour tout service civique, les volontaires touchent entre 580,62 € et 688,30 € par mois et bénéficient d’une protection sociale intégrale financée par l’Etat.

Comment se déroule une mission ?

La candidature est simple puisque aucun diplôme ou expérience professionnelle ne sont exigés pour y accéder.

Il suffit d’avoir entre 16 et 25 ans et de disposer de certains documents comme par exemple un titre de séjour régulier en France effectif depuis plus d’un an, une pièce justifiant la nationalité française, celle d’un état membre de l’Union européenne ou de l’espace économique européen etc.

Des formations d’une durée de 15 jours sont organisées avant que les jeunes ne démarrent leurs missions afin de leur permettre une meilleure compréhension du milieu choisi et d’obtenir les bases requises au bon déroulement de leur service civique. De plus, chaque semaine, des réunions sont organisées afin d’apporter aux jeunes un suivi hebdomadaire.

Concernant l’organisation, cela s’effectue en deux phases. Durant deux jours dans la semaine, les volontaires rendent visite aux  personnes âgées isolées directement chez eux afin d’échanger, de jouer à des jeux de société, de faire des balades à l’extérieur etc. Puis, durant deux autres jours,  ils sont mobilisés dans des établissements publics ou des structures d’accueil afin de proposer des activités collectives aux résidents, comme des ateliers cuisine, créatifs ou des séances de cinéma par exemple.

Quelles missions sont envisageables ?

Face à une demande de plus en plus importante des jeunes en pleine crise sanitaire, le gouvernement a donc décidé d’augmenter le nombre de missions de Service Civique proposées aux jeunes. Plus de 10 000 nouvelles missions ont donc été ajoutées pour le service civique « Solidarité senior ».

Les actions proposées sont très variées et disponibles partout en France, il y en a pour tous les goûts. Au sein d’associations ou d’entreprises de la Silver economy, les jeunes pourront retrouver des missions directement liées aux services des seniors.

Voici quelques exemples :

  • Animation d’activités inter-générationnelles
  • Animation de différents ateliers
  • Développement des contacts à domicile des seniors isolés 
  • Mission de communication
  • Organisation d’évènements
  • Développement du lien social
  • Accompagnement dans l’utilisation d’outils numériques
  • Accompagnement dans la réalisation de démarches administratives
  • Egayer le quotidien 
  • Distribution de colis alimentaires 

Ce service civique solidarité senior est bénéfique pour tout le monde ! Les jeunes participants se entent ainsi utiles et peuvent profiter d’une expérience enrichissante dans un secteur d’activité porteur actuellement. En effet, le marché des seniors est en plein boom et il va offrir de nombreuses opportunités d’emplois dans le futur. De leurs côtés, les établissements qui proposent des missions et bénéficient de ces services, se voient aussi soulager par un soutien crucial à l’heure actuelle.

Avec le vieillissement de la population, il devient urgent d’apporter des solutions efficaces et durables pour vraiment agir pour le « Bien vieillir » de nos aînés.

Que vous soyez un jeune à la recherche d’une mission pleine de sens, ou une entreprise/association de la Silver economy, si ce type d’expérience vous tente, alors n’hésitez pas et candidatez ! 

Vous pourrez retrouver tous les renseignements nécessaires directement sur le site service-civique. gouv.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager autour de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *