Oldyssey : des reportages qui rapprochent les générations

oldyssey-seniors

Avec la pandémie de coronavirus, les stéréotypes sur les personnes âgées et la vieillesse sont particulièrement d’actualité. De façon générale, la société associe souvent ces sujets aux notions de tristesse et de solitude. Face à ce constat, Julia Mourri et Clément Boxebeld se sont lancés le défi de changer le regard sur les seniors et casser les clichés en lançant Oldyssey.

« On parle des vieux comme d’une cohorte démographique, un poids économique. Ou alors on n’en parle pas du tout. » 

En 2017, deux jeunes de 27 ans, Julia Mourri et Clément Boxebeld ont lancé le projet Oldyssey. Particulièrement attachés à leurs propres grands-parents et à leurs histoires, c’est un projet qui leur tient à cœur. Ils ont constaté que généralement, la vieillesse est mal perçue, marquée par les stéréotypes. Ils souhaitent donc changer cela car ils considèrent que la vieillesse nous touche tous. Que ce soit nos proches que nous voyons vieillir, ou nous dans quelques années, nous y faisons face et nous sommes amenés à nous questionner sur ce qu’est le vieillissement et comment faire pour rendre plus joyeuse cette période de la vie.

Portés par leur créativité et leur envie montrer que la vieillesse n’est pas synonyme de mélancolie et de tristesse comme on a tendance à penser en France, était selon eux un projet qui méritait d’être mené. De plus, la transition démographique est un enjeu global en marche.

En menant ce projet, ils cherchent à faire évoluer la mentalité française sur les « vieux » car pour eux, cela est nécessaire pour relever les défis de cette transition. Par ailleurs, leur but est de parler de la vieillesse dans un contexte plus joyeux et montrer aux jeunes et aux moins jeunes que l’on peut bien vieillir, en s’épanouissant, en vivant de ses passions et en maintenant le lien social. C’est un message fort et solidaire, qui s’adresse à toutes les générations confondues.

Oldyssey : un « tour du monde de la vieillesse »

Le but du projet Oldyssey est de donner la parole aux séniors dans différents pays du monde, de montrer comment le rapport avec les personnes âgées n’est pas le même selon le pays et de montrer comment les séniors vivent la vieillesse à travers le monde. C’est ainsi que, après avoir trouvé des financements et quitté leurs emplois, Julia et Clément sont partis pour un tour du monde. Ils nous proposent de les suivre dans cette grande aventure en réalisant des reportages vidéo sur plusieurs sujets qu’ils ont pu réaliser dans chaque pays.

États-Unis, Brésil, Portugal, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande … les deux globe-trotters ont voyagé dans les 5 continents, afin d’offrir des vidéos riches de cultures différentes et de représentations des relations entre les jeunes et leurs aînés. Ils ont choisi de rester un mois dans chaque pays où la transition démographique était amorcée ou au contraire accélérée, pour montrer comment ces pays relèvent les défis de cet enjeu. De cette manière, ils présentent d’autres modèles de culture dont s’inspirer, que ce soit au niveau de comment le sujet de la vieillesse y est abordé ou de la communication avec les séniors. Au cours de leur tour du monde, Julia et Clément ont pu interviewer de nombreux seniors et partagent leurs témoignages dans leur livre paru en 2019 : “Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse” (Seuil). On peut également retrouver ces témoignages sur leurs différents réseaux sociaux.

Parmi les nombreux reportages qu’ils ont pu réaliser, on peut citer celui sur le Grandmother Project au Sénégal. Ce projet est mené par des grand-mères, qui veulent un avenir différent du leur pour leurs petits-enfants, en particulier les petites filles. Elles luttent contre le mariage précoce, et sont de véritables piliers dans leur société. Grandmother Project est une organisation non gouvernementale dont l’objectif principal est d’améliorer les conditions de vie des enfants et des femmes. Le reportage nous invite à voir le rôle important de ces grands-mères dans l’éducation et la culture des plus jeunes, la place qu’elles occupent au sein de leur communauté et les valeurs qu’elles véhiculent.

Le projet Oldyssey en France

Après leur tour du monde, Julia et Clément se sont lancés dans un tour de la France, à la rencontre des « vieux » français depuis 2019. Chaque semaine, ils publient sur leur site et leurs réseaux Twitter, Instagram et Facebook, un nouveau reportage vidéo. Malgré l’épidémie de covid-19, ils continuent à donner la parole aux séniors et faire passer un message de solidarité. Au total, ils proposent plus de 50 reportages en France et dans le monde.

Riches de leurs expériences à l’étranger, ils ont décidé de s’inspirer d’un projet d’échanges linguistiques qui se fait déjà au Brésil. Ce projet met en relation les jeunes Brésiliens souhaitant apprendre l’anglais, avec des seniors en maison de retraite Anglais ou Américains qui souhaitent partager de leur temps et discuter.

C’est ainsi qu’ils ont mis en place Share Ami, pour favoriser la création de liens intergénérationnels en mettant en relation des seniors français et des jeunes étrangers souhaitant apprendre le français par l’intermédiaire de vidéoconférence une fois par semaine. L’initiative se fait sous bénévolat, et si vous, ou l’un de vos proches, êtes intéressé(e), vous pouvez soumettre votre candidature sur le site d’Oldyssey.

Tout comme des grands journaux comme Le Monde ou Ouest-France, nous avons été séduit par ce projet original et nous avons souhaité vous le partager sur notre blog.

Dites-nous ce que vous pensez de cette initiative ?
Quel est votre reportage préféré ?

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager autour de vous !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *