Les aidant(e)s : ces héros solidaires encore dans l’ombre

aider les aidantsAlors que notre pays doit toujours faire face à la crise sanitaire liée au Covid 19, le sujet des aidants est sur toutes les lèvres.

Pour apporter son soutien face à la maladie, au handicap ou la fragilité d’un proche, les aidant(e)s agissent au quotidien en donnant de leur personne, de leur temps et un peu de leur vie. Un engagement qui ne doit pas rester dans l’ombre et tous les moyens doivent être mis en oeuvre pour aider les aidants !

Un besoin de solidarité toujours plus important

A l’heure actuelle, la France compte environ 11 millions d’aidant(e)s. Les aidant(e)s sont des personnes qui prennent soin d’un parent, d’un frère, d’une soeur, d’un(e) conjoint(e) ou d’un enfant, en perte d’autonomie, en situation de handicap ou atteint d’une maladie.

Bien entendu, on parle beaucoup du rôle important des aidant(e)s actuellement car ils oeuvrent activement pour maintenant nos séniors en forme pour mieux affronter la crise sanitaire actuelle. Leur rôle est crucial pour soulager les professionnels de la santé qui sont eux-mêmes débordés.

Les aidant(e)s sont aux côtés de leurs proches presque tous les jours, ils comptent pas les heures et se donnent autant que possible. Ils subissent aussi une charge mentale très pesante car le fait de venir en aide à des personnes qu’on aime est totalement différent que d’aider des personnes inconnues. La charge émotionnelle s’ajoute au stress et à la fatigue.

Malgré la volonté, la résilience et la combativité de ces proches aidant(e)s, il peut être souvent difficile pour eux de coupler vie professionnelle, vie personnelle et leur rôle d’aidant(e) à part entière. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui plus que jamais, ils ont besoin d’une réelle reconnaissance et d’un soutien fort.

Les aidant(e)s : ces héros de l’ombre

Proche-aidante de Philippe Croizon, athlète français en situation de handicap, Suzana Sabino vient de publier un livre poignant sur le sujet : « Ma vie pour deux, dans l’ombre du héros, une femme » où elle raconte et donne son point de vue sur son rôle d’aidante.

Le congé proche aidant : un premier pas

Pour répondre à cette urgence et apporter une première réponse, la ministre chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, a réussi à mettre en place un congé spécial destiné aux proches aidant(e)s. Cette mesure est entré en vigueur début octobre.

« Ce répit de plusieurs mois leur permettra de se consacrer à leur proche sans sacrifier leur vie professionnelle et sociale »

Ce congé peut durer jusque 3 mois (voir plus selon certaines conditions) et peut permettre à un(e) aidant(e) de mettre sa carrière entre parenthèse le temps de s’occuper pleinement de la personne dans le besoin.

Il s’agit d’une première pierre apporté à un édifice en cours de création par le Gouvernement. Vous pouvez découvrir plus de détails sur cette mesure directement sur le site officiel du Gourvernement. D’autres mesures devraient voir le jour prochainement dans le cadre d’une politique plus globale autour de l’Autonomie.

Aider les aidant(e)s : tout un éco-système à construire

Cette petite phrase « Il faut aider les aidants » et le discours du président Emmanuel Macron qui l’accompagne, est symbolique de l’importance du sujet. La crise sanitaire actuelle et son éventuel prolongement dans le temps nous impose à tous une remise en cause de notre besoin en solidarité.

Une solidarité qui se dirige en grande partie vers la tranche la plus âgée de notre population. Les séniors sont en effet les plus fragiles et les plus touchés par la pandémie actuelle. Mais au delà du Coronavirus, nos ainés doivent déjà faire l’objet de toute notre attention car leur proportion augmente au fil du temps.

En effet, d’ici à 2050, la population des plus de 65 ans pourrait doubler en France ! Il faut alors bien prendre en compte cette donnée pour imaginer un nouvel éco-système social basé sur une solidarité organisée et soutenue à tous les niveaux. D’un point de vue économique, tout un marché s’ouvre autour des séniors. Aussi connu sous le nom de « Silver Economie », ce nouveau marché porteur n’en est qu’à ses débuts.

Dans les mois et les années à venir, de nombreuses solutions pour contribuer à aider les aidant(e)s vont voir le jour. Les associations d’aidants vont également prendre encore plus de poids et d’influence. Notre solution ZeeBox contribue déjà à cela. Les nombreuses fonctionnalités que nous proposons permettent de faciliter l’organisation des structures d’accueil et la communication entre les séniors et leurs aidant(e)s proches ou extérieurs.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager autour de vous !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *