ZeeBox-retraite-paysnordiques

Comment sont pris en charge les seniors dans les Pays Nordiques ?

Danemark, Suède, Pays-Bas : comment sont pris en charge les seniors dans les Pays Nordiques ?

Dans les pays d’Europe du Nord les retraités ne sont pas traités comme en France où l’on privilégie encore le maintien à domicile et l’autonomie au profit des maisons de retraite. Nous vous proposons de regarder plus en détail les exemples du Danemark, des Pays-Bas et de la Suède.

Repère

La Suède, la Norvège, la Finlande sont souvent citées comme des exemples en matière d’éducation ou de réussite sociale. Ces trois États scandinaves ont en effet adopté un modèle politique et social particulier depuis le début du XX siècle.

danemark-drapeau

Danemark

Le Danemark est un des pays ou la prise en charge des seniors est la meilleure et pour cause de nombreux efforts sont faits pour retarder l’entrée en maison de retraite des seniors et augmenter leur autonomie : le pays a choisi d’accès sa politique de prise en charge des seniors sur le maintien à domicile et ceux le plus longtemps possible.

Dès l’âge de 65 ans chaque Danois bénéficie d’une visite médicale à son domicile pour déterminer son niveau d’autonomie ainsi les retraités ayant choisi de rester à domicile ne sont pas pour autant isolés ,les heures de services à domicile tel que le portage de repas ou encore les soins médicaux étant totalement gratuit et financés par les communes peu importe le revenu de la personne.

Lorsque le maintien à domicile n’est cependant plus possible faute d’autonomie, les personnes âgées sont alors redirigées vers des maisons de retraite toutes financés avec de l’argent publics car contrairement à la France ou 44% des EHPAD sont publiques au Danemark c’est 95% des maisons de retraite qui sont publiques et financés par les communes des résidents depuis 1922.

suede-drapeau

Suède

En Suède le modèle est assez similaire avec le Danemark. Là aussi, les organisations sociales cherchent à retarder l’entrée en maison de retraite via des accompagnements à domicile. De nombreuses campagnes de sensibilisation sont aussi effectuées afin de sensibiliser les seniors et leurs familles aux chutes et au risque liés à la perte d’autonomie.

Lorsqu’une personne âgée fait néanmoins le choix de quitter son domicile pour rejoindre une maison de retraite elle pourra alors intégrer un établissement bien différent du modèle français :le résident dispose d’un appartement personnel d’environ 30 mètres carré au sein d’un établissement de santé ou seuls les repas sont en communs et où le résident peut choisir toutes ses activités: télévision, activités sportives ou encore des sorties au grand air.

A lire aussi :   5 bonnes nouvelles pour les séniors en 2021

Le gouvernement suédois dépense chaque année plus de 11 milliards d’euros pour financer l’aide à domicile et les 2200 maisons de retraite présentes dans le pays, ainsi pauvres et riches ont le droit au même traitement et au même soin peu importe leurs revenus .

norvege-drapeau

Norvège

Le modèle norvégien n’est pas très éloigné du modèle danois, en tête du palmarès mondial. Il s’agit d’un système mixte, composé d’un régime public relevant de l’assurance nationale et d’un régime privé légal.

Le régime public a été révisé en 2011, modifiant le calcul des prestations en fonction de l’âge à la naissance. Dans le cadre du nouveau système, les Norvégiens perçoivent une pension liée aux revenus ainsi qu’une pension garantie. Pour avoir accès à ces prestations dans leur intégralité, il faut avoir au moins 40 ans d’assurance (7). Le fonds public servant à payer la pension est financé principalement par les recettes pétrolières et, dans une large mesure, par les rentrées fiscales (8).

Plus souple qu’au Danemark, la fourchette des âges potentiels de départ à la retraite se situe entre 62 et 75 ans. L’une des caractéristiques spécifiques du système de retraite norvégien est qu’il est possible, dans cette fourchette, de travailler et de percevoir une pension partielle ou complète. Il s’agit donc d’une incitation au travail dans ce sens qu’il est possible d’augmenter ses revenus sans être pénalisé (9).

En ce qui concerne le régime privé, la Pension Professionnelle Obligatoire (PPO) établie en 2006, chaque employeur doit contribuer aux pensions des employés. La loi sur la pension obligatoire s’applique aux entreprises qui ne disposent pas déjà d’un système de pension défini. Ainsi, la contribution minimale requise est de 2 % du revenu professionnel de chaque employé.

Les avantages du système de pensions norvégien sont directs. D’une part, la flexibilité du régime public encourage un taux d’emploi élevé dans la tranche d’âge mentionnée. D’autre part, le régime professionnel obligatoire garantit une pension minimale à chaque citoyen en association avec la pension publique (10). Cependant, selon l’ancien président de la Confédération norvégienne des syndicats, Roy Pedersen, l’effet de ces réformes est d’exacerber les inégalités entre les classes sociales ayant des attentes de vie différentes, tout en défavorisant les travailleurs ayant des emplois plus difficiles

A lire aussi :   Maisons de retraite : 25 Idées d’animations originales
pays-bas-drapeau

Pays-Bas

Au Pays-Bas les seniors sont là aussi maintenu le plus longtemps possible à leur domicile, le pays consacre deux fois plus d’argent que la France dans son budget lié à la perte d’autonomie. Plutôt que de participer au financement des maisons de retraite l’état néerlandais préfère consacrer son budget aux soignants venant en aide aux seniors ,en effet les infirmiers peuvent passer plus de temps chez un même patient (jusqu’à une heure).

Ainsi pour faire en sorte que les personnes âgées restent le plus longtemps à leurs domiciles l’état finance des activités comme que des sorties dans des lieux culturels ou des activités de groupe.

Le gouvernement néerlandais jugeant les soins prodiguées aux personnes âgées dans les maisons de retraites dépasser et plus dans l’air du temps à donc décider de miser sur le maintien à domicile plutôt que sur les maisons de retraite, en conséquence de cette politique de nombreuses maisons de retraite ont fermés leurs portes , on considère d’ailleurs que plus aucune maison de retraite dite « traditionnelle » n’est encore ouverte au Pays-Bas depuis 2015.

Les Pays Nordiques ont donc choisi d’axer leurs politiques de prise en charge des seniors sur le maintien à domicile et non sur les maisons de retraite. Cependant cette solution présente aussi un problème majeur car il faut un nombre considérable de soignants pour s’occuper des personnes à leur domicile. Dans une maison de retraite une équipe plus réduire peut suffire.

Dans ces pays qui ont choisi de privilégier le maintien à domicile les listes d’attente pour disposer d’une équipe de soignants sont malheureusement de plus en plus longues chaque années. Néanmoins cela permet au aînés de pouvoir rester à leurs domiciles le plus longtemps possible et cela fait parti des volontés premières d’un grand nombre de seniors partout dans le monde.

En savoir plus sur la solution ZeeBox

Vous aimeriez obtenir plus de précisions sur le fonctionnement de notre service ?
Vous souhaitez obtenir un rendez-vous téléphonique pour étudier le déploiement de notre solution dans votre établissement ?
Vous voudriez avoir une démonstration de notre solution ?

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager autour de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *